Municipales 2023 à Guitry: Pourquoi Patricia Yao fait peur à l’opposition

Le député-maire de Guitry, Patricia Yao, fait l’objet d’une campagne insidieuse faites d’accusations sans fondements de convoyages d’électeurs au moment où l’opération de révision de la liste électorale tire à sa fin, le 20 décembre 2022.

Révision de la liste électorale à Guitry: La mobilisation de Patricia Yao fait trembler ses adversaires politiques

Démarrée le 18 novembre dernier, l’opération de révision de la liste électorale, initialement prévue pour prendre fin le 10 décembre, a été prolongée au mardi 20 décembre 2022. A Guitry, dans la région du Lôh-Djiboua, aucun incident majeur n’avait été signalé jusqu’à ce qu’une certaine presse ne se fasse, mercredi 14 décembre, l’écho des propos d’un certain Innocent Kouamé, délégué local du Pdci-Rda, le parti d’Henri Konan Bédié.

Selon ce responsable politique de l’opposition, le domicile de la députée-maire de Guitry aurait été érigé en lieu d’enrôlement pour des dizaines de personnes qu’elle ferait convoyer de plusieurs localités, voire d’Abidjan, avec la complicité du président de la CEI locale. Des accusations sans fondements qui montrent clairement la fébrilité de l’opposition à Guitry, obligée de verser dans le mensonge et la délation.

La vérité, c’est que depuis le démarrage de l’opération de révision de la liste électorale, Patricia Yao est constamment sur le terrain pour sensibiliser les populations à s’inscrire massivement. Du Porte-à-porte, des visites dans les centres d’enrôlement pour s’enquérir du bon déroulement de l’opération, des accompagnements des populations pour l’établissement des certificats de nationalité et autres pièces administratives y afférentes. Tout est mis en oeuvre dans les règles de l’art pour une opération réussie dans le département.

Patricia Yao de plus en plus sollicitée par les populations de Guitry et au delà

« Chères concitoyennes, chers concitoyens, pour participer au choix de nos élus, inscrivons-nous sur la liste électorale, soit en qualité de nouveaux majeurs, soit par nécessité du lieu de résidence. Ainsi, pourrons-nous faire entendre nos voix en période électorale, car cela constitue la base d’une démocratie participative et apaisée, gage d’un développement durable », ne cesse d’exhorter la directrice de cabinet de la Première dame, Dominique Ouattara.

Une perspective électorale qui effraie l’opposition au point d’accuser la députée-maire de convoyages d’électeurs. « Si Mme Patricia Yao fait enrôler des personnes par centaines, les données enregistrées doivent le montrer. Sont-ils capables d’apporter les chiffres en question ? », interroge un proche de l’honorable députée-maire.

A un an des élections municipales et régionales de 2023, Patricia Yao est de plus en plus sollicitée par les populations de Guitry et au delà, de toute la région du Lôh-Djiboua. Beaucoup estiment qu’au regard de ses nombreuses actions sociales et de développement dans la région, la députée-maire de Guitry présente le meilleur profil pour porter les couleurs du RHDP aux régionales à venir. Reste à savoir si la direction du parti au pouvoir l’entendra de cette même oreille.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *